Archives de catégorie : Uncategorized

Attestations de sortie dérogatoire

Un clic vous propulse sur le site de France3 Grand Est

Cette version est tout à fait réglementaire (voir l’article de presse).

De même que les versions “bilingues” que vous pouvez télécharger (en cliquant sur la vignette correspondant à votre choix:

Elsaß

Breith

DERNIÈRE MINUTE

Ach’t’heure, mes gins, acoutez me bin. Cha s’ro quan mem’ domache que nouzotte les chtis in n’ai pas l’notte aussi. Mapinse a chou ki aro dit Ferdinand (mais si te sai, chéto not’ secrétair’ ed’ l’académi du patois)! Mi j’cro ki ya bézé lontin qi l’aro faitte euch’t atestassion. Alor, si ki n’da un ki s’sin l’courache ed si mette, mi j’y ai gardé eune tchiotte place su ch’ sitt. I n’a ka eum l’invo ié et pi tout d’suit’ je l’publi, comm cha tout l’mond’ i pourra sin servir. Ravize, l’plache all é pret’ichi in d’zou.

COVID 19: REFLEXIONS

A diffuser sans modération.
Ces deux articles, quand je suis tombé dessus, m’ont “interpellé”. J’ai cru de mon devoir de vous en soumettre la “substantifique moëlle” dans les extraits que voici:
Covid 19: les Français rebelles, jusqu’à quand?”
Par Eric CHOL  (L’Express, 1er Octobre 2020)

“Sur une photo publiée par un journal de Tokyo, on voit de jeunes écoliers s’entraîner à la course à pied munis de bâtons en mousse longs de  2 mètres pour marquer la distanciation physique. Ils sont fous, ces Japonais! Vraiment? Japon: 126 millions d’habitants , 1548 morts du Covid 19. Et le rebond de l’épidémie, au milieu de l’été, a déjà été endigué….”

 

Face au coronavirus, une exception japonaise intransmissible
Par Philippe Pons et Philippe Mesmer (Le Monde, 22 Juin 2020)

Le meilleur bilan du Japon dans la lutte contre la pandémie tient plus à des mœurs locales, d’hygiène et de civilité, qu’à la politique gouvernementale.

“…le Japon fait figure d’exception parmi les pays membres du G7 avec plus de 18 000 contaminations et 971 morts, soit 7 décès par million d’habitants (400 pour un million en France). [au 22 Juin 2020] Un bilan d’autant plus remarquable que les mesures prises au cours des sept semaines d’état d’urgence n’ont été ni coercitives (selon la loi, le gouvernement ne peut restreindre la liberté de mouvement de la population) ni intrusives (traçage des personnes ayant été en contact avec des porteurs du virus) alors que l’archipel est a priori vulnérable en raison de la proportion élevée des personnes âgées, de mégalopoles surpeuplées et de transports urbains surchargés…”