Tous les articles par Jc

Un des piliers de FFH…

… nous a quittés. Cliquez sur la vignette pour l'obtenir en pleine page

“…Rien qu’à Flines plus de 54.000 naissances, décès et mariages étalés sur quatre siècles avaient ainsi été recensés. Alain Marmousez se souvient du regard de Ferdinand lorsque quelqu’un venait leur dire « Bonjour » à la mairie et leur disait : «Vous n’avez pas encore fini ? ».  Et bien non ! Il n’avait pas fini. Il avait commencé à faire ces relevés et à publier des revues au Centre d’Etudes Généalogiques du Douaisis (CEGD) avec Thérèse Marie Blervaque-Loubert qui elle aussi nous a quittés, pendant le confinement. Elle aussi était un pilier de la mémoire à Flines. Et tous deux avaient été membres de l’ARPE, la société d’histoire locale qui a précédé FFH. Ils avaient toujours été d’une aide précieuse pour concevoir les expositions, les revues sur l’histoire de Flines…”

(Extrait de l’ Hommage à Ferdinand Bouchar), (que vous trouverez dans son intégralité dans la rubrique L’Académie d’ Flennes)

Flines au Fil de son Histoire (FFH) et l’Académie du patois d’Flennes

(avec l’aide de Jean-Paul Carpentier, son collègue pendant 24 ans)

 

 

Nécrologie

Cliquez sur la vignette pour l'obtenir en pleine page

“… Il (Ferdinand Bouchar) avait commencé à faire ces relevés et à publier des revues au Centre d’Etudes Généalogiques du Douaisis (CEGD) avec Thérèse Marie Blervaque-Loubert qui elle aussi nous a quittés, pendant le confinement. Elle aussi était un pilier de la mémoire à Flines. Et tous deux avaient été membres de l’ARPE, la société d’histoire locale qui a précédé FFH. Ils avaient toujours été d’une aide précieuse pour concevoir les expositions, les revues sur l’histoire de Flines…”

(Extrait de l’ Hommage à Ferdinand Bouchar,

Flines au Fil de son Histoire (FFH) et l’Académie du patois d’Flennes,

avec l’aide de Jean-Paul Carpentier, son collègue pendant 24 ans)

ET

n’oublions pas que si notre Présidente nous concocte de si beaux textes, nous le devons en partie à Thérèse-Marie, l’institutrice qui lui a appris à lire et écrire!

Pendant le confinement

Depuis quelques temps je me suis fait le relais d’initiatives d’organismes divers, initiatives  visant à nous aider à supporter le mieux possible le  confinement. Pour mémoire, et en vrac: des oeuvres à imprimer et colorier  des visites virtuelles de musées, châteaux, bibliothèque, cinémathèque, …
Tout n’est pas répertorié, loin s’en faut et, à vrai dire, résulte autant du hasard que d’un choix personnel, et n’a aucune ambition.
Mais devant l’accumulation d’articles, j’ai créé une rubrique nouvelle, accessible par l’onglet

CONFINEMENT“.

Vous pourrez y trouver pour commencer une liste impressionnante qui m’est parvenue aujoud’hui, présentée par ce texte:

Offres gratuites pour s’occuper pendant le confinement

Que cela soit pour faciliter le télétravail, favoriser l’enseignement à domicile ou se divertir, de nombreux services vous sont actuellement offerts afin de nous aider pendant le confinement dû au COVID-19.”