Centenaire de la Grande Guerre: et si vous nous aidiez…

 

50 mois… Pendant 50 longs mois, notre commune n’était plus française. Imaginez: les soldats dans les rues ne sont pas nos enfants, ils ont un autre uniforme, ils ne parlent pas notre langue, même l’heure n’est pas celle du reste de la France… et tout le reste: réquisitions, interdictions, vexations… Nous étions en zone occupée, une situation difficile à imaginer.

C’est cela que nous avons voulu tenter de reconstituer au travers de  l’exposition que nous vous présenterons les 9,10 et 11 novembre, et qui viendra clôturer le centenaire.

Appel, aux Flinois (et même aux non-Flinois)

Mais, soucieux aussi d’honorer nos Flinois qui n’étaient pas dans la commune, mais en France libre, de l’autre côté du front, nous vous demandons de ressortir et nous confier le temps de l’exposition tout objet, document, photo ou ? provenant de vos aïeux et se rapportant, (même de loin), à la Grande Guerre. Il vous suffit de contacter un responsable de l’association. Nous vous en remercions.

Et pour terminer, un grand merci à nos collaborateurs, chez qui nos revues sont disponibles: auprès de l’association, à la boulangerie Dubus, au café les Bleuets, chez les fleuristes Pomme d’api à Flines et FleurSauvage à Coutiches,

et à la presse locale qui relaie volontiers nos requêtes:

Voir ci-dessous l’article de l’Observateur de Douaisis

Continuer la lecture de Centenaire de la Grande Guerre: et si vous nous aidiez… 

Zones humides des vallées Scarpe/Escaut, projet de labellisation RAMSAR

 

 

Les statuts de FFH incluent  également dans nos objectifs  l’étude et la protection du  patrimoine naturel. C’est à ce titre que nous sommes intégrés à l’action pilotée par le Parc naturel régional Scarpe-Escaut qui a déposé une demande de labellisation Ramsar pour les Vallées de la Scarpe et de l’Escaut.

Nos délégués étaient présents à la réunion de travail durant laquelle Laëtitia Deudon a présenté le contexte général de sa thèse ainsi que les premiers résultats de ses recherches historiques depuis 1000 ans sur le fleuve en lui-même ainsi que sur les berges et rives alentours. Ses recherches permettent de décrire, entre autres, le changement de la perception des zones humides, les créations autour des grandes abbayes, la présence de viviers. Ce travail s’inscrit dans une convention liant l’université de Valenciennes et le Parc naturel régional Scarpe-Escaut.

En juillet 2018, Laëtitia Deudon a adressé à FFH un rapport de synthèse très complet sous la forme d’une Etude Historique des Vallées de la Scarpe et de l’Escaut, nous l’en remercions.

C’est quoi ce projet de labellisation Ramsar?

Mathilde Bouret, chargée d’étude « Candidature au label Ramsar » a fait un rappel sur l’importance des zones humides et leur conservation puis a présenté la démarche de labellisation Ramsar. Il s’agit d’un label international de préservation/valorisation des zones humides d’importance mondiale. L’obtention de ce label permettrait d’une part la mise en valeur des zones humides de la Vallée de la Scarpe et de l’Escaut, et d’autre part, de développer des projets de territoire liant l’homme et les milieux humides.
Le Parc naturel régional a entamé une démarche officielle de demande de candidature auprès du Préfet en mai 2017. Pour information, des études scientifiques ont été réalisées pour argumenter la candidature… Dans les mois à venir les principales missions seront de sensibiliser les élus et acteurs du territoire et de compléter le dossier de candidature.

 

Le Collège Jean Moulin a 30 ans

Notre Collège Jean Moulin a fêté son trentième anniversaire le 2 juin 2018 lors d’une demi-journée portes ouvertes.
FFH s’est associé à l’événement en présentant une sélection de photos issue(s) de la revue N°11: Historique de notre collège à partir de 1936.

 

C’est aussi avec une certaine émotion que les premiers élèves du Collège Jean Moulin ont retrouvé en fonctionnement un MO6 de Thomson, ordinateur du « nano-réseau » des années 1990.

 

30 ans de photos de classe ont pu être consultées par les nostalgiques qui ont ainsi pu faire un bond dans le passé

 

Cliquez sur les vignettes pour les visualiser en pleine page.


 

« Histoire de notre collège » : la revue N° 11 est parue.

Notre revue relate l’histoire mouvementée de notre collège, depuis son lointain ancêtre le cours complémentaire. Nous vous présentons d’abord Monsieur Patout, personnage haut en couleurs, le directeur de l’école de garçons de la rue Dupire, tel que nous l’ont décrit avec nostalgie, respect et admiration quelques-uns de ses anciennes et anciens élèves. Nul doute  que les plus anciens le retrouveront avec plaisir. Vous suivrez toutes les luttes qui ont précédé la construction du CEG, et enfin  l’évolution jusqu’aux activités spécifiques à l’actuel Collège Jean Moulin avenue Léo Lagrange.

Plus de détails  en cliquant ici ou sur la vignette, lien vers la page de la revue 11

Cette revue est disponible dans nos points de vente, à savoir la boulangerie DUBUS, le café-presse LES BLEUETS, le fleuriste POMME D’API ou encore chez FLEURSAUVAGE à Coutiches.

Ou aussi auprès de nos responsables habituels (coordonnées à la page contacts),

au prix de 8€ (6 € pour les adhérents).

Il est aussi possible de se la procurer par correspondance

 

Couverture N°11


 

l’Académie du Patois prend ses quartiers d’été

Le vendredi 1er juin 2018 lors de la dernière réunion de travail
avant les vacances.

Goûter de l’amitié au cours duquel le Secrétaire Perpétuel Ferdinand Bouchar a récompensé les présents.

 

Une symbolique médaille d’honneur accompagnée d’un texte personnalisé en patois bien sûr a été remise à chacun.

 

(Liens sur les photos)
La reprise des séances aura lieu le vendredi 7 septembre 2018 
à 14 h, salle des mariages.

Bonnes vacances à tous.

Compte-rendu de l’Assemblée Générale

Constatant que le quorum était atteint, la présidente a ouvert l’Assemblée Générale à 17h15.
Elle a transmis les excuses d’un certain nombre d’adhérents empêchés, particulièrement de la trésorière Françoise Vanhove.
Elle a demandé à l’assistance de respecter une minute de silence en souvenir de Daniel Lemaire (ancien administrateur), Mme Patout-Halouchery, Jean-Marcel Bar, Pierre Delmotte (fondateur de l’ARPE).
Rapport moral et d’activités
L’année 2017 a été très fructueuse à tous points de vue.
  • Le nombre des adhérents a remonté à 75 après un point bas à 54 en 2014.
  • Publications: FFH continue à sortir des brochures de manière régulière à raison d’une chaque année (sauf en 2013) ; à l’occasion du 11 novembre 2017 le cahier n°9 «La guerre s’éternise / 1916 à 1917» a été mis en vente.
  • Groupe de travail 14-18: ce groupe a continué à travailler sur les cahiers d’Honorine Scoliège alors institutrice à Flines, et les journaux des soldats Joseph Vanicatte et de Zéphir Chemin.
  • Groupe Collège: ce groupe prépare la parution prévue au printemps 2018 d’un cahier présentant l’histoire du Collège Jean Moulin de Flines qui servira aussi lors des cérémonies prévues pour les 30 ans du Collège le 2 juin 2018.
  • Académie d’ Flennes: animée par Ferdinand Bouchar, elle est fréquentée assidûment par environ la moitié des adhérents de FFH. Ses réunions se tiennent avec une très grande régularité, le 1er vendredi de chaque mois depuis 2008.
  • Exposition: Les Animaux dans la Grande Guerre, couplée avec une conférence donnée par la fédération française de colombophilie. La presse a très bien relayé l’information. 160 visiteurs ont été accueillis le weekend du 11 novembre et 150 scolaires le lundi.
  • Participation au Salon des savoir-faire flinois »: Deuxième manifestation de l’association « Artisans et Commerçants Flinois » (ACF) en juin. FFH y a présenté une documentation assez importante sur le sujet.
  • Participation à l’accueil des nouveaux arrivants à Flines organisé par la mairie.
Activités diverses:
  • Exploitation des archives généalogiques de Flines (F.Bouchar et A.Marmousez)
  • Alimentation du site internet (JC Léger)
  • Diffusion régulière d’informations sur l’histoire de notre région et au-delà.
  • Contacts et collaboration avec les associations amies (CHVS, SHPP, Charte des abbayes cisterciennes…), le Centre historique minier, la Commission historique du Nord, la SASA …
  • Nous répondons toujours présents lorsqu’on nous demande de parler de l’histoire de la commune (visites de l’église, rallye de la crèche Mini Pouss’)
Rapport financier
(validé par les vérificateurs aux comptes)
Les tableaux préparés par la trésorière montrent une situation saine qui permettra de faire face aux grosses dépenses envisagées pour 2018. En conséquence la cotisation reste fixée à 6€.
 A l’issue de la présentation de ces deux rapports, l’Assemblée Générale donne quitus de leur bilan à la présidente et à la trésorière.
Projets 2018
  • Centenaire de la Grande Guerre
1)Exposition « 50 années d’occupation à Flines »
2)Conférence de Roland Allender sur la libération du Douaisis en octobre 1918
  • Publications sur 1918-1919 à Flines (Cahier n°10) et sur le Collège (Cahier n°11).
  • Participation à la commission extra-municipale sur le patrimoine religieux
  • Elaboration d’un «Circuit des chapelles»
  • M. Heddebaut est sollicitée par ARKEOS pour rédiger une plaquette sur l’Abbaye de Flines
  • Causerie animée par Guy Desbiens sur Les mineurs à Berck et la Napoule
  • Les commerces flinois: groupe de travail à démarrer pour exploiter le recensement élaboré par M. Marmousez
Élections des administrateurs et du bureau :
Pour rappel, le CA est renouvelé par 1/3 tous les ans, le bureau est désigné parmi ses membres pour 1 an.
Deux nouveaux candidats se présentés : Isabelle Fiévet et Laurent Henno. Elus, ils ont donc intégré le conseil d’administration.